Lancement d’un manifeste pour une création de réseaux régionaux de hubs innovants : parce qu’entreprendre c’est vraiment dans notre nature!

L’entrepreneuriat est dans l’ADN de la région de Mégantic. Un des  projets en développement actuellement  mise sur l’entrepreneuriat avec pour objectif de diversifier l’économie et de relacer la région de Mégantic par la création d’un hub innovant. Ce hub c’est  le Centre Magnétique avec la niche de Quartier artisan (accélérateur et incubateur d’entreprises pour les artisans entrepreneurs) qui prendra place dans un lieu multifonctions.

Lors du 5e  Forum des idées pour le Québec, sous le thème « De l’ambition pour les régions », un collectif de 19 signataires de toute la province a été déposé pour la création de réseaux régionaux de hubs innovants. La Ville de Lac-Mégantic est un signataire du manifeste.  Les hubs (ou pôles d’attraction innovants) sont une façon nouvelle de développer l’économie des régions qui a concrètement a reçu l’appui du premier ministre du Québec lors du forum.

Ce manifeste propose  l’implantation d’un réseau de hubs innovants au sein de chaque région et territoire du Québec afin de promouvoir et soutenir l’entrepreneuriat et l’innovation à l’ère du numérique.

La création de hubs innovants permettra de se positionner et particulièrement la région du Granit avec le Centre Magnétique/projet Quartier artisan,  comme un précurseur, un leader dans le domaine du fait main.  Lac-Mégantic peut être fier d’avoir directement contribué à l’annonce de la création de ce réseau de hubs innovant grâce à la présence, à l’implication et au développement du Centre Magnétique.

Par cette volonté,  la région se joint à un réseau qui donnera  l’opportunité de définir notre économie et ainsi attirer de nouvelles familles et  garder les jeunes dans la région. L’attractivité que créera le projet sera complémentaire aux actions du comité du Défi 2025.

L’industrie textile, c’est du high-tech! Ce n’est plus la « shop » de couture de votre grand-mère!

logo-attractionAttraction, qui fabrique des vêtements promotionnels au Québec depuis 37 ans, emploie plus de 100 personnes à ses installations de Lac-Drolet, en Estrie. Elle y réalise le design, la confection et l’identification de vêtements qui sont ensuite distribués partout au Canada.

Spécialisée dans le vêtement promotionnel destiné aux événements, entreprises et boutiques souvenirs, l’entreprise connaît une forte croissance depuis quelques années.

Cette croissance soutenue est notamment tributaire de la marque Ethica fabriquée et décorée à Lac-Drolet. Les ventes augmentent année après année, entraînant l’embauche de nouveaux employés dans l’atelier et l’ajout d’une nouvelle ligne de production en janvier 2017 afin de supporter la croissance et permettre l’élargissement de l’offre de produits.

Pour suivre la cadence, les efforts de recrutement dans différents postes se poursuivent à un rythme régulier. Toutefois, l’entreprise n’échappe pas à l’enjeu de l’attractivité de la main d’œuvre dans le domaine de la confection textile. Pourquoi? De vieux mythes liés à l’industrie pourraient freiner les candidats potentiels à postuler. Il est primordial de donner l’heure juste.

Voici donc des faits positifs observés chez Attraction Inc. qui viennent défaire certains vieux préjugés ou préconçus.

Le textile, c’est high-tech

Usine Attraction Lac-DeoletLorsque les gens pensent à l’industrie textile, plusieurs ont encore cette vision de la « shop » de couture, avec le bruit incessant, la poussière, le travail éreintant, les bas salaires, etc.

En fait, l’industrie textile c’est plutôt ça (voir photos plus bas). Un environnement bâti autour des nouvelles technologies et de la créativité. L’industrie textile s’est modernisée comme tous les autres secteurs traditionnels. Chez Attraction, les installations dédiées à la confection ont été modernisées et adaptées à un rythme de production soutenu. Ce sont plusieurs milliers de dollars qui ont été investis dans les dernières années dans des machines et équipements de sérigraphie à la fine pointe de la technologie.

Vous êtes un candidat idéal pour venir appuyer la production de vêtements promotionnels chez Attraction. Et ce, à des salaires avantageux et des conditions compétitives. Sans parler d’une réelle voie offerte pour un plan de carrière dans un domaine qui vous amènera à partager votre créativité au travail.

Voici ce qu’en disent les employés qui ont choisi cette voie :

« J’ai fait plusieurs métiers dans ma vie, mais je suis revenue à celui de mes 16 ans parce que j’adore la couture. L’ambiance de travail chez Attraction est très agréable et le processus de production est efficace. » Sylvie Maheux, Opératrice machine à coudre. Chez Attraction depuis 2 ans.

Usine Attraction Lac-Drolet - La coupe« J’aime que mon travail soit physique et pas monotone. Mes tâches sont stimulantes et me gardent alerte. De plus, ça me plaît d’aider mes collègues à d’autres tâches quand le temps me le permet. »  Isabelle Audet, Préposée à l’emballage. Chez Attraction depuis 2 ans.

« Ce que j’aime dans mon travail, c’est l’entraide et l’esprit d’équipe qui règne entre les collègues de tous les départements. Aussi, j’apprécie que la direction accorde une importance à la conciliation travail-famille ». Karine Lessard, Opératrice broderie. Chez Attraction depuis 18 ans.

« J’aime le dynamisme de mes collègues qui apporte beaucoup à l’ambiance. J’apprécie également la conciliation travail-famille. Aussi, il y a une grande entraide entre les départements pour trouver des solutions.  Nadia Falardeau, Chef d’équipe sérigraphie et maintenance. Chez Attraction depuis 17 ans.

« Il y a beaucoup de variété dans mon travail; c’est loin d’être répétitif. Je ne vois pas mes journées passer. Le contexte de travail avec mes collègues est agréable ».  Manon Royer, aide générale. Chez Attraction depuis 24 ans.

« Attraction est une entreprise dynamique qui se renouvelle constamment. Je suis fier de travailler pour cette entreprise prospère ». Mario Lacroix, Coordonnateur d’identification. Chez Attraction depuis 23 ans.

Les emplois sont aussi beaucoup plus diversifiés qu’auparavant. Attraction recherche ainsi, non seulement des couturières, mais aussi des gens à la décoration de vêtements, des opérateurs broderie ou sérigraphie, aide sérigraphie, aide générale, etc.

Des employés fiers qui transmettent le savoir-faire québécois en confection textile!

Ceux qui confectionnent les vêtements Ethica chez Attraction ont de quoi être fiers; ils donnent vie à des produits de qualité et éthiques, qui se distinguent annuellement dans des concours du marché promotionnel canadien, en plus de satisfaire des clients prestigieux.

Chaque année, Attraction remporte différents trophées lors des Prix Image PPPC (Associtaion des professionnels en produits promotionnels du Canada), que ce soit dans la catégorie « Fabriqué au Canada », ou pour souligner des techniques d’identification originales.  En février 2016, la collection Ethica a remporté à Toronto le prix Image PPPC de l’Association des professionnels en produits promotionnels du Canada dans la catégorie « Fabriqué au Canada ».

De plus, les vêtements Attraction sont régulièrement en vedette dans des publications prestigieuses de l’industrie, tel que le magazine Marketingedge.

L’obtention récente de la licence exclusive de distribution des visuels du Anderson Design Group confirme la position de leader de l’entreprise sur le marché des vêtements récréotouristiques.

Des conditions de travail enviables!

Attraction offre des emplois aux salaires compétitifs, syndiqués, de qualité, sécuritaires et accessibles à tous, en plus d’une assurance collective.

Les employés sont tous supportés par de la formation continue.

Tous les congés fériés sont accordés.

L’aménagement des postes de travail est ergonomique. Les espaces de travail sont grands, propres et éclairés.

La rémunération est à l’heure et non à la pièce cousue, telle qu’auparavant dans l’industrie textile.

La conciliation travail-famille est une valeur importante de cette entreprise familiale. L’ambiance est saine; l’équipe est dynamique, respectueuse et axée sur l’entraide.

Faites votre part pour l’achat local! Venez confectionner ici des vêtements bien de chez nous!

Le succès de la marque Ethica chez Attraction fait partie d’un plus large phénomène, le « reshoring ». En effet, plusieurs fabricants en textile (et autres secteurs traditionnels) ont rapatrié leurs activités de production, en tout ou en partie, en Amérique du Nord (ou Europe). Au fil du temps, les fabricants ont compris les avantages de produire ici et ils ont également répondu à une demande de certains segments de marché : un meilleur contrôle de qualité et des coûts, un impact direct dans l’économie locale, une diversité d’emplois créés, la conservation et transmission du savoir-faire canadien en couture, la favorisation de la créativité tout au long du processus, et la proximité avec les clients finaux.

Bien sûr, les gens recherchent toujours, dans certains marchés, le prix le plus bas quand vient le temps d’acheter des vêtements.  Toutefois, au-delà de l’abondance (quantité), les gens ont de plus en plus soif de qualité et de sens lorsqu’ils consomment.

Ne manquez pas votre chance de pouvoir faire un travail qui témoigne au monde entier des bénéfices d’une communauté tissée serrée!

Visitez notre site web www.attraction.com

Contactez Mme Aline Quirion pour de plus amples renseignements sur les opportunités : T. 819-549-2477 poste 246; aquirion@attraction.com

 

Taille de pierre

Le secret le mieux gardé pour façonner le monde est à Lac-Mégantic : l’UNIQUE formation en taille de pierre en Amérique du Nord!

Lorsque l’on mentionne que quelque chose est unique, les gens ont tendance à sourciller. Lorsqu’on leur dit que quelque chose est unique en Amérique du Nord, les gens ont des doutes. Mais ici, c’est bien vrai. En terre d’Amériques, si quelqu’un a une réelle passion pour le travail de la pierre ou simplement une attirance pour des raisons artistiques; il ne peut qu’apprendre « sur le tas », comme on dit. Cela n’est pas nécessairement négatif mais cela limite les horizons et les opportunités.

Mais il y une solution!

Le programme en taille de pierre offert pas le Centre de formation professionnelle Le Granit à Lac-Mégantic, Québec.

Ce n’est pas un hasard si cette formation unique se donne dans la région que l’on a justement nommée « la région du Granit »! La pierre fait partie intégrante du tissu économique et social de cette magnifique région, tout comme le bois et le textile.

Le Centre de formation professionnelle Le Granit a vu le jour il y a de cela une vingtaine d’années, les entreprises en granit de la région y voyant une opportunité de formation plus formelle dans le métier de la taille de pierre. Les entreprises souhaitaient y intégrer des éléments artistiques et ne pas réduire le métier à celui de manœuvre exclusivement. Cette vision s’est inspirée d’une certaine philosophie Européenne, où la beauté de la pierre est au centre des préoccupations, en plus de sa fonctionnalité. D’ailleurs, le Centre de formation professionnelle Le Granit a été implanté par un français qui œuvrait à l’époque dans la taille de pierre à Montréal.

Aujourd’hui, vous l’aurez deviné, il n’y a pas assez de diplômés pour combler toutes les demandes des entreprises! Le placement est 100 %! De nombreuses formations universitaires et collégiales ne peuvent rivaliser avec un tel taux de placement. Le programme en taille de pierre aimerait accueillir plus d’étudiants que les quelques dizaines inscrits en moyenne par année. Sur cette cohorte, environ 7 diplôment. Ces 7 diplômés sont une denrée rare!

Taille de pierreDeux volets à la formation : restauration et travail en usine

Comme mentionnée, la taille de pierre va au-delà de la simple manipulation de la pierre et de ses fonctionnalités. Ainsi, le programme de formation comprend 2 volets obligatoires : restauration et travail en usine. Ces deux volets sont très appréciés : cela permet de mieux comprendre la matière avec lequel ils travaillent, cela leur donne aussi le temps de voir quel volet leur plaît mieux selon leur aptitude et goût.

Les types d’employeurs sont également plus diversifiés avec les 2 volets :

Avec le volet restauration, un diplômé peut démarrer son entreprise et faire des mandats de restauration. Si vous aimez voyager, les mandats sont aussi en demande au niveau international. N’oubliez pas, votre compétence en taille de pierre est MOBILE, comme tous nos appareils mobiles! Un diplômé est récemment parti pour l’Angleterre afin d’y effectuer des mandats de restauration.

Stéphane WoodsideLa taille de pierre est tout un métier, tellement que tu peux traverser le monde avec les compétences de la formation; la géologie, le dessin, la prise de gabarit et surtout la taille. Grace à l’apport de mes enseignants, j’ai pu sortir de ma zone de confort et j’ai vraiment eu la piqûre pour la Taille de Pierre, qui m’a apporté sur des sites merveilleux.

Stéphane Woodside à la Cathédrale de Salisbury au Royaume-Uni

Étudiant en taille de pierre au laserLes diplômés peuvent également se joindre à des entreprises spécialisées dans la restauration de bâtiments de pierre, monuments, etc. Ils peuvent travailler pour des entrepreneurs généraux qui ont des contrats nécessitants des travaux sur des bâtiments de pierre (moulures de pierre par exemple). Par exemple, dans les entreprises de construction, les diplômés du programme peuvent grandement aider une équipe de maçons, poseurs et autres sur un chantier en remarquant des détails qui sont propres à la pierre utilisée (le sens de la pierre lorsqu’on la pose, par exemple).

Avec le volet travail en usine, les diplômés, choisissant cette voie, ont l’opportunité de se joindre à des fabricants et installateurs de tuiles de planchers, comptoirs, marches, monuments, construction, pierres tombales, etc.

Les étudiants peuvent maintenant utiliser un instrument à laser afin de mesurer les travaux pour les cuisines ou des façades en pierre

Le programme de formation est d’une durée d’un an et comprend un stage en entreprise. Pour ceux qui ont déjà une expérience dans le domaine, le Centre offre une reconnaissance des acquis, ce qui peut réduire la durée de la formation. Le programme peut également se faire en alternance travail-étude. Le Centre de formation aimerait idéalement avoir 15 élèves inscrits chaque année au minimum afin de servir les besoins qui sont très grands sur le marché.

Quel est le parcours des gens qui s’inscrivent à cette formation?

Les élèves qui s’inscrivent ont tous un parcours très diversifié : de l’éducateur spécialisé au briqueteur. Certains sont également issus du secondaire directement (en concomitance par exemple avec le secondaire 3 DEP)

Le Centre de formation a une excellente collaboration avec les entreprises en granit de la région. Il y a environ 8 ans, le gouvernement du Québec songeait à retirer ce genre de programme mais 40 lettres d’appui des entreprises de la région ont aidé à conserver cette formation essentielle dans la région de Mégantic.

Défis

Le principal défi est de recruter suffisamment d’élèves intéressés à faire le programme. La taille de pierre est considérée comme un secteur traditionnel et trouve moins d’écho auprès des jeunes. C’est dommage car les opportunités sont vraiment intéressantes.

Taille de pierreIl y a encore plusieurs mythes autour des secteurs traditionnels. Peu aussi connaissent comment ils peuvent utiliser leur créativité dans ce travail de nos jours. Au niveau de la restauration, votre imagination est la seule limite à ce que vous pouvez accomplir.

Lorsque vous joignez une formation en taille de pierre, vous contribuez à conserver l’héritage des bâtisseurs qui sont passés avant nous. Vous êtes un maillon dans la transmission de ce savoir-faire à travers le fil du temps. Au-delà de la technique, cela permet de transmettre l’amour de la pierre et le goût du bel ouvrage. C’est être à la fois ouvrier et artiste dans l’âme!

Votre satisfaction au cours de cette formation croît au rythme des contacts avec ceux qui vous transmettent leur savoir-faire et leur expérience.

Ne ratez pas votre chance de vous tailler une place et de laisser votre trace parmi les bâtisseurs!!

http://legranit.cshc.qc.ca/fr/programme.php?p=23

Facebook

https://www.facebook.com/search/top/?q=centre%20de%20formation%20professionnelle%20le%20granit

Vidéo

 

 

Nixo Experts-Conseils

Un nouveau nom et un nouveau départ pour une équipe de génie-conseil bien connue et chevronnée!

Lors de la restructuration de WSP Canada et la fermeture du bureau de Lac-Mégantic, l’équipe en place a décidé de recréer les mêmes services d’experts-conseils afin de continuer à servir leur clientèle locale. C’est ainsi que Nixo Experts-Conseils est né!

L’entreprise basée à Lac-Mégantic offre les mêmes services d’ingénierie et d’expertise qu’auparavant en mécanique du bâtiment, industriel, environnement et ils songent aussi à y ajouter un volet génie civil.

L’équipe d’associés chez Nixo Experts-Conseils est composée de Mario Blais (ingénieur), Timothée Lauzon (ingénieur), Gilles Dubé (technicien senior) et François Boutet (technicien senior). Ils possèdent une vaste expérience de projets dans la région de Lac-Mégantic : projets des condos commerciaux, Visa Beauté, Promutuel, Jacques & Fils et du 5200 de la rue Papineau, Centre sportif Mégantic. Parmi leurs clientèles assidues, on retrouve les commissions scolaires des Hauts-Cantons et des Appalaches, la Ville de Lac-Mégantic et plusieurs industries.

www.nixo.ca

2017 : une année chargée sous le signe de l’innovation chez Granit Évolution!

Le début d’année 2017 a été marqué par l’innovation pour l’entreprise de Courcelles, Granit Evolution. En effet, l’entreprise a fait l’acquisition d’une troisième machine CNC afin d’optimiser son rythme de production et de bien répondre aux demandes sans cesse grandissantes de sa clientèle. Cette troisième machine CNC a également été mise en place afin de pouvoir travailler en parallèle un matériau innovant, le Dekton®, de la compagnie espagnole Cosentino. Cette nouvelle acquisition a forcé l’entreprise à revoir le « layout » complet de son plancher de production permettant ainsi d’optimiser au maximum l’espace disponible et l’optimisation de la séquence opérationnelle.

Ce nouveau matériau, le Dekton®, est complémentaire aux matériaux déjà offerts par l’entreprise qui sont le granit, le marbre, le quartz et maintenant les surfaces Ultra Compact. Le Dekton® ouvre de nouvelles possibilités de marchés pour Granit Evolution dans les secteurs résidentiel, commercial et institutionnel. Les cuisines extérieures sont d’ailleurs un exemple parfait des propriétés de ce nouveau produit.

L’entreprise de 27 employés bénéficie d’une collaboration étroite avec le Centre de formation professionnelle Le Granit à Lac-Mégantic, unique centre de formation en taille de pierre en Amérique du Nord.

Granit Evolution, présente sur les marchés du Québec et de l’Est de l’Ontario, offre de belles perspectives d’emplois pour un représentant sur la route, un estimateur et des gens à la production.

Soutenir les manufacturiers innovants de l’Estrie – Investissement Québec participe au financement de Summum Granit

SAINT-SÉBASTIEN, QC, le 1er mai 2017 /CNW Telbec/ – Investissement Québec annonce qu’elle a accordé un prêt de 1,5 M$ à l’entreprise Summum Granit, un fabricant de pierres de surface naturelles et manufacturées haut de gamme destinées aux projets de construction et de rénovation résidentielles et commerciales, notamment des comptoirs de cuisine.

L’entreprise est en pleine croissance et ses installations de production sont utilisées au maximum de leur capacité. Ce prêt vise donc la modernisation de l’équipement de Summum Granit afin d’obtenir des gains de productivité et diversifier sa gamme de produits.

« Summum Granit introduira plusieurs appareils innovants, comme des lasers de guidage, une scie à jet d’eau cinq axes et des clés de programmation afin de réduire les temps de programmation et d’optimiser le processus de planification. C’est un bel exemple d’entreprise innovante,  qui n’hésite pas investir argent et ressources pour faire face au virage manufacturier de l’ère 4.0 », a déclaré le président-directeur général d’Investissement Québec, Pierre Gabriel Côté.

Fondée en 1988, Summum Granit a diversifié sa production en introduisant plusieurs nouveaux matériaux au fil des ans (marbre, quartz, quartzite, porcelaine, surface solide et surface ultra compacte), qui représentent aujourd’hui 70 % de sa production. Ces récents investissements lui permettront d’augmenter sa capacité de production de plus de 40 % et d’atteindre des ventes de 30 M$ d’ici les 5 prochaines années.

À propos d’Investissement Québec

Investissement Québec a pour mission de favoriser la croissance de l’investissement au Québec, contribuant ainsi au développement économique et à la création d’emplois, et ce, dans toutes les régions. La Société met au service des entreprises une gamme complète de solutions financières, notamment des prêts, des garanties de prêt et de l’investissement en capital-actions, afin de les soutenir à tous les stades de leur développement. De plus, elle est responsable de l’administration de mesures fiscales et de la prospection d’investissements étrangers.

SOURCE : Investissement Québec

Renseignements : Source : Chantal Corbeil, Porte-parole, Investissement Québec, Tél. : 514 873-7161

LIENS CONNEXES
www.investquebec.com

A. Lacroix Granit – Modernisation de la ligne de tuiles chez A. Lacroix Granit

A. Lacroix PedriniDans la foulée d’une année record en 2016, l’entreprise de St-Sébastien, A. Lacroix Granit, a également procédé à l’entière modernisation de leur ligne de tuiles. Cette nouvelle ligne provient de la compagnie Pedrini d’Italie. Ces nouveaux équipements modernes permettent beaucoup plus de rapidité et de versatilité. Afin d’accommoder le nouveau rythme des nouvelles machines, A. Lacroix Granit a également ajouté un « Block Cutter » en amont de la ligne, provenant également de la compagnie italienne Pedrini.

160 employés œuvrent au sein de l’entreprise A. Lacroix Granit. Ces nouveaux investissements offrent à l’entreprise de belles perspectives de croissance à long terme.

Tafisa – Hardwoods est nommé le distributeur exclusif de VIVA en Californie et en Arizona

QUEBEC, CANADA, le 21 novembre 2016 — Tafisa Canada, chef de file en Amérique du Nord dans la fabrication de panneaux de particules et de panneaux décoratifs laminés thermofusionnés (TFL), est heureux d’annoncer que Hardwoods Specialty Products US – LP a été nommé le distributeur exclusif de VIVA™ en Californie et en Arizona.

Viva est la solution tant attendue par le marché. Avec sa texture unique et sa structure de bois, Viva offre la vraie nature du boisMC. Les nouveaux panneaux à embossage synchronisé (EIR) deux côtés de Tafisa sont disponibles en 10 couleurs exquises et offertes en trois structures de bois distinctes.

Cultivant notre relation exclusive en Colombie-Britannique et en Alberta, au Canada, Viva sera maintenant distribué exclusivement par Hardwoods dans ses 4 emplacements à Los Angeles / San Diego, Sacramento, San Francisco Bay et Phoenix AZ. Ce nouveau partenariat entre Tafisa® et Hardwoods permettra une présence accrue dans le sud-ouest des États-Unis, offrant un accès facile à Viva dans cet important secteur de marché.

À propos de Tafisa® Canada Inc.
Tafisa a une solide réputation pour le développement de concepts tendances et d’offrir une qualité inégalée dans la fabrication de panneaux de particules et de panneaux décoratifs TFL. Fondée en 1992, Tafisa a fait ses preuves pour être à l’écoute des tendances du marché, offrir une capacité de production inégalée et fournir un service à la clientèle hors pair. La société investit continuellement chaque année non seulement pour améliorer son excellence opérationnelle mais aussi pour s’assurer que tous ses processus de fabrication respectent les normes les plus strictes en matière d’industrie, de formation, de production et d’environnement. Pour plus d’informations, visitez : www.tafisa.ca

À propos de Hardwoods Specialty Products
Hardwoods est le plus grand distributeur en Amérique du Nord de surfaces décoratives, de bois d’oeuvre de haute qualité, de panneaux, de menuiserie architecturale et de produits de construction architecturale non structurale destinés aux marchés de la construction résidentielle et commerciale. Hardwoods exploite un réseau nord-américain de 60 centres de distribution, ainsi qu’une scierie et un séchoir à bois.

Informations :
Eric Dedekam
Vice-président, ventes et marketing
Tafisa Canada Inc.
514-780-1324, poste 224
e.dedekam@tafisa.ca

Gordon Clough
Directeur marketing
Hardwoods Specialty Products
647-504-3467
gordclough@hardwoods-inc.com

Pour consulter l’original du communiqué

Tafisa Canada présente sa prestigieuse série Sommet

La nouvelle texture VIVA de Tafisa Canada vous offre La vraie nature du boisMC

Tafisa Canada présente sa prestigieuse série Sommet munie de son innovatrice texture VIVA, une première dans l’industrie.

La nouvelle texture VIVA de Tafisa Canada vous offre La vraie nature du boisMC.

QUÉBEC, QC, 19 avril 2016 — Tafisa Canada, leader nord-américain de la fabrication de panneaux de particules et de panneaux décoratifs (TFL), annonce aujourd’hui qu’elle lancera bientôt sa prestigieuse série Sommet destinée aux détaillants désireux d’offrir un design inégalé et inspirant. La toute première texture de la série, VIVA, possède l’allure et la vraie nature du bois qui, par son impressionnant aspect réaliste et sa texture unique, s’agence à une multitude d’applications et s’intègre magnifiquement à tout type de décor. Disponible en dix (10) superbes couleurs, ce tout nouveau panneau à embossage synchronisé deux côtés sera offert en deux formats, soit 4′ X 8′ et 5′ X 9′.

La nouvelle série Sommet ainsi que la nouvelle texture VIVA complèteront la série Prélude de Tafisa Canada, déjà bien garnie avec les collections Origen, Alto, Isola, Urbania, Bois Satiné et Crystalite.

« La nouvelle série Sommet et l’avant-gardiste texture VIVA marquent le début d’une nouvelle ère en matière de design de panneaux décoratifs. Ceux-ci pourront dorénavant être utilisés pour tout type d’application, qu’il soit traditionnel, classique ou moderne », explique Lise LeBreton, directrice marketing de Tafisa Canada. « Avec sa structure de bois innovatrice, VIVA est à la fois versatile et sophistiquée. La réalisation et la commercialisation de cette texture démontrent une fois de plus que Tafisa occupe la place de leader en design de panneaux décoratifs», ajoute Mme LeBreton. «Des échantillons de cette nouvelle collection seront disponibles à l’été 2016 ».

À propos de Tafisa Canada
Tafisa jouit d’une solide réputation grâce à sa recherche effrénée de nouveaux designs à l’avant-garde ainsi que pour son expertise dans la fabrication de panneaux de particules et de panneaux décoratifs. Fondé en 1992, Tafisa a fait ses preuves et a démontré qu’elle s’adapte au marché en offrant une capacité de production inégalée et un service à la clientèle irréprochable. L’entreprise investit continuellement dans l’amélioration de son système opérationnel et dans ses processus de fabrication afin qu’ils répondent aux exigences les plus strictes de l’industrie. Pour de plus amples informations, visitez le www.tafisa.ca.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Lise LeBreton, Directrice Marketing
514 780-1324, ext. 226; lise.lebreton@tafisa.ca

Eric Dedekam, VP Ventes et Marketing
514 780-1324, ext. 224; ededekam@tafisa.ca

A. Lacroix, toujours plus haut!

A. Lacroix Écho de Frontenac
Philadelphia Pennsylvania Temple de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers Jours

Aux États-Unis, la reprise économique inspire les donneurs d’ouvrage. Les chantiers se sont multipliés au cours des dernières années, gonflés par une abondance de liquidités. À New York, mais aussi ailleurs, dans les grandes villes américaines, les édifices à bureaux et à condos s’élèvent de plus en plus haut. Là-bas, la réputation de A. Lacroix de Saint-Sébastien n’est plus à faire. Entrepreneurs généraux et architectes s’inscrivent à la file sur les carnets de commandes de l’entreprise de Claude Lacroix et de ses enfants, Simon, Dominique et Frédéric. Entre 70 et 80 projets menés de front régulièrement. Mais certains, plus gigantesques que d’autres.

À la mi-mars, la toute dernière pierre a été posée au Philadelphia Pennsylvania Temple de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers Jours, en plein cœur de Philadelphie. Claude Lacroix pense bien faire le voyage pour la bénédiction, prévue en septembre 2016. Ce qui le fera sortir de l’usine, sa fierté partagée par tous les membres de son équipe d’avoir participé à un projet ambitieux, le plus complexe jamais réalisé depuis 45 ans!

«Pour ce temple, on a acheté les blocs en novembre 2013 et on l’a fait en deux ans. Le projet parfait! On a utilisé tout notre savoir-faire et développé des techniques de travail comme jamais auparavant!»
Le temple de Philadelphie, sur Vine Street, a été construit tout en granit, sur 66 000 pieds carrés. Du travail tout simple, au bas de l’édifice, jusqu’à du très compliqué en s’élevant au sommet, en s’attaquant aux chapiteaux corinthiens qui ornent la façade.

Le contrat, Claude Lacroix n’y croyait pas beaucoup. Son principal compétiteur était chinois. Nulle part ailleurs en Amérique du Nord, le constructeur n’avait pu trouver l’entreprise capable de relever le défi. Nulle part, sauf à Saint-Sébastien! Les Lacroix n’ont pas pris le temps de célébrer la signature, ils se sont plutôt mis au travail. «Il a fallu investir, moderniser les équipements, concevoir et fabriquer nos propres machines, pour les avoir à notre main», précise Dominique, l’ingénieure industrielle de la famille. Toute l’équipe de production, accompagnée par celle de la Recherche et Développement, a eu à déployer des efforts d’imagination pour adapter l’outillage aux défis de précision d’architecture. Les contremaîtres et la centaine d’employés ont collaboré à cet ouvrage que viendront assurément visiter un jour les quelque 6 millions de Mormons américains et sans doute aussi les 15 millions que compte l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers Jours à travers le monde.

À la première visite des clients à l’usine de Saint-Sébastien, l’équipe de production avait étalé sur le plancher une série de pièces correspondantes au projet. «Ils venaient pour se faire une opinion sur notre capacité à faire le travail, ils ont tout approuvé!»

Au fil des mois, 75 voyages de matériel ont été livrés sur le site de construction, résultat de 40 000 pieds cubes de matière brute transformée à l’usine. «Un projet cubique à valeur ajoutée, très enivrant pour les employés. Tout a bien été, comme si les astres étaient alignés», d’ajouter Claude Lacroix. L’entreprise a ainsi pu développer le créneau du granit de sculpture, pour ainsi ajouter une corde à son arc. Très valorisant pour une entreprise qui ne compte aucun vendeur sur la route.

En collaboration avec toute son équipe technique, son fils Frédéric a mis 2000 heures à concevoir son propre équipement. Des ingénieurs, des techniciens et des mécaniciens sur place ont veillé à ce que l’usine conserve sa pleine autonomie, sans avoir à dépendre des fournisseurs européens.

Avant même que le temple des Mormons à Philadelphie soit achevé, A. Lacroix Granit obtenait une grosse commande de la Grosse Pomme. Le 220 Central Park South, un édifice à condos de 70 étages à habiller en pierre calcaire sur une superficie de 330 000 pieds carrés. «On est rendus au 21e étage et ils veulent que tout soit terminé pour février 2017!» Suffit de garder le rythme d’un étage par semaine.

Dans la partie neuve de l’usine, une équipe d’une quinzaine de travailleurs se consacre uniquement à ce travail. Cette fois, ce seront 250 voyages qui auront été acheminés au chantier sur Central Park.
Quand il est allé rencontrer ses nouveaux clients, Claude Lacroix, accompagné de son fils Simon, s’est senti en terrain familier. L’entrepreneur général lui-même leur a fait cette remarque: tout autour se trouvaient une demi-douzaine d’immeubles prestigieux sur lesquels A. Lacroix Granit avait apposé sa griffe.

Source : L’Écho de Frontenac 4 avril 2016 par Rémi Tremblay

Tafisa Canada met la touche finale à l’installation de sa technologie à texture synchronisée (EIR).

Usine Tafisa Lac-Mégantic
Installation de la nouvelle technologie à texture synchronisée (EIR) de Tafisa

Tafisa Canada investit 15 millions de dollars dans une technologie qui lui permettra de produire un panneau à texture synchronisée deux côtés en deux formats et ce, pour les marchés résidentiel et commercial.

QUÉBEC, CANADA, le 29 février 2016. Tafisa, chef de file nord-américain de la fabrication de panneaux de particules et panneaux décoratifs laminés thermofusionnés (TFL), annonce aujourd’hui qu’elle terminera bientôt l’installation de sa technologie à texture synchronisée deux côtés, qui sera fin prête pour la collection 2016. Grâce à cette technologie unique sur le marché, Tafisa produira des panneaux décoratifs laminés thermofusionnés à texture synchronisée deux côtés et ce, en deux formats, soit 4 pi x 8 pi et 5 pi x 9 pi, une première dans l’industrie. L’installation de cette toute dernière technologie à l’usine de Lac-Mégantic progresse très bien et produira des panneaux d’ici peu.

« Nous croyons que plusieurs de nos clients comme les cuisinistes, les manufacturiers de mobilier de bureau et résidentiel, de système de rangement, d’aménagement hôtelier et commercial attendent une telle innovation pour mieux répondre aux besoins changeants de leur propre clientèle, explique Louis Brassard, chef de la direction de Tafisa. Avec cet investissement, Tafisa fait preuve d’avant-gardisme et démontre son engagement à offrir à ses clients des produits de la plus haute qualité. »

La collection à texture synchronisée que lancera Tafisa, grâce à cette nouvelle technologie, renforcera le statut de référence de l’entreprise auprès des designers et architectes à la recherche de produits durables, de haute qualité et de classe mondiale. L’entreprise compte lancer sa première collection de panneaux à texture synchronisée au début du troisième trimestre de 2016. D’ici là, la nouvelle presse produira des panneaux à texture Crystalite en deux formats dès le mois d’avril.

À propos de Tafisa Canada
Tafisa est reconnue pour ses designs avant-gardistes et réputée pour la qualité de ses produits en tant que fabricant de panneaux de particules et panneaux décoratifs laminés thermofusionnés. Fondée en 1992, l’entreprise a maintes fois prouvé qu’elle est à l’affût des tendances, que sa capacité de production est sans égale et qu’elle est reconnue pour l’excellence de son service à la clientèle. Tafisa investit année après année pour non seulement améliorer son excellence opérationnelle mais aussi se conformer aux normes les plus strictes de l’industrie en matière de procédés de fabrication, de formation et aux standards environnementaux. Pour en savoir plus, visitez le site www.tafisa.ca.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Lise LeBreton, Directrice Marketing
514 780-1324, ext. 226; lise.lebreton@tafisa.ca
Eric Dedekam, VP Ventes et Marketing
514 780-1324, ext. 224; ededekam@tafisa.ca

Partenariat IMM et Logi-Bel: Investissement de 6 M$ dans la modernisation

Industries Manufacturières Mégantic

La Corporation Internationale Masonite annonce aujourd’hui qu’elle investira 6 millions de dollars dans un projet de modernisation de son usine Industries Manufacturières Mégantic, en relocalisant une partie de ses activités chez Logi-Bel, dans le parc industriel. Une entente à long terme a été conclue en début de semaine avec l’entreprise de Béland Audet.

IMM y occupera 80% de la superficie du bâtiment pour y installer deux lignes de pressage, avec de l’équipement tout neuf fabriqué sur mesure en Europe. Date prévue du démarrage des opérations, octobre 2016.

«On avait besoin d’espaces pour améliorer des procédés et Logi-Bel offre un accès direct intérieur par train à l’une de nos matières premières», explique le directeur d’usine, Daniel Hamann.

Concocté par l’équipe de direction depuis 2013, le projet va s’échelonner sur plusieurs mois avec, comme première phase, d’adapter le bâtiment de Logi-Bel pour ses nouvelles fonctions et d’accueillir les nouveaux équipements. Ce qui devrait être complété d’ici le début de l’été 2016. Une vingtaine d’employés seront nécessaires au début de la phase de production. IMM pourra procéder à l’implantation des nouvelles lignes sans perturber les activités actuelles de l’usine de la rue Notre-Dame.

La Corporation Internationale Masonite est un client de Logi-Bel depuis dix ans. C’est là qu’on y entrepose les approvisionnements en HDF (High Density Fiberboard), arrivés par train et dirigés ensuite par camions à l’usine de la rue Notre-Dame. «Depuis neuf mois qu’on était en discussion sur ce projet. Je suis très heureux de ce dénouement qui va nous permettre de grandir», commente Béland Audet. L’entrepreneur a déjà développé de tels partenariats dans le passé, notamment en 2013 avec la Meunerie Milanaise. Et d’autres projets sont présentement à l’étude.

Pour Daniel Hamann, la nouvelle est réjouissante, peu avant les Fêtes. «C’est l’effort de toute une équipe pour que ce projet-là voit le jour qu’il faut saluer. L’investissement vise à la fois la modernisation, l’optimisation, l’automatisation et la diversification de l’entreprise. L’espace ainsi libéré va permettre l’amélioration du procédé et de la productivité des activités de déroulage et de jointage, en plus d’également envisager des améliorations futures qui viendront s’ajouter à cet investissement.»

Le feu vert de la maison mère, aux États-Unis, confirme l’intérêt pour la Corporation Masonite à poursuivre et développer ses activités à Lac-Mégantic.

Développement Économique Canada a accordé au projet d’investissement une contribution financière remboursable de 1,5 million de dollars, alors que Investissement Québec y va d’un appui financier non remboursable de 400 000$, par l’entremise du ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations dans le cadre du programme ESSOR.

Source : L’Écho de Frontenac, Rémi Tremblay (18/12/2015)

Une 9e maison modèle à visiter chez Maison Usinex

Maison Usinex inaugurera une neuvième maison modèle à Milan dans les prochaines semaines. Cette maison préfabriquée a été construite selon les nouvelles tendances de design et de confort avec le meilleur rapport qualité-prix sur le marché.

Toute la famille de Maison Usinex se fera un plaisir de vous accueillir pour vous faire visiter cette splendide maison!

Pour connaître nos nouveautés et promotions, visitez régulièrement notre site web.
www.maisonusinex.com ou notre page Facebook https://www.facebook.com/MaisonUsinexInc !

Le Colibri : un projet architectural et durable

Le PIC lance, en partenariat avec la Mairie de Lac Mégantic, un projet de reconstruction du bâtiment de la capitainerie à la marina du centre-ville.

Ce projet est nommé Colibri, selon la légende amérindienne qui évoque un colibri apportant quelques gouttes d’eau dans le but d’éteindre un incendie, cela afin de contribuer, même modestement, à l’extinction des flammes. Le Colibri représente donc le symbole de la reconstruction du centre-ville, qui débutera fin 2015.

Le bâtiment sera conçu et construit suivant les meilleures pratiques de qualité environnementale, alliant performance et qualité d’usage en visant les trois certifications internationales les plus reconnues : LEED Canada, BREEAM et HQE.

Le Colibri est un projet de reconstruction du bâtiment de la capitainerie, à la marina du centre-ville. Ce bâtiment, construit sous la forme de la proue d’un bateau, sera un lieu d’échanges, de rencontre et permettra de fédérer les acteurs rhônalpins de la filière construction durable.

Pour en savoir plus : visitez le site Web du projet Colibri

Proforêt consultants

ProForêt consultants inc. est fier de vous annoncer l’achat d’une propriété de 275 acres incluant l’exploitation d’une érablière de 12 500 entailles. La nouvelle entité, portant le nom de « ProForêt Acéribois inc. », permettra de consolider des emplois et permettre l’expérimentation de nouveaux équipements acéricoles et de nouvelles techniques d’exploitation.

ProForêt consultants inc. est également fier d’annoncer que nous avons obtenu des mandats de gestion forestière auprès de 3 importants propriétaires forestiers de la région. Notre firme sera dorénavant responsable de la planification forestière et du suivi des opérations sur près de 32 000 acres de terrain forestier.

Page Facebook

www.proforet.com
M. Vincent Poisson
Tél. : (819) 583-0257

Ouverture du Centre magnétique, l’incubateur du Lac-Mégantic

Ouverture du Centre magnétique, l’incubateur du Lac-Mégantic Vendredi dernier avait lieu le Bootcamp Entrepreneurial pour annoncer l’ouverture du Centre Magnétique, l’incubateur du Lac-Mégantic. Une des fondatrices, Cécile Branco, nous a dévoilé sa vision!

Mis en ligne par Guide Entrepreneur le 16 octobre 2015.

Prix Desjardins Entrepreneur – Polycor gagnant régional Est du Québec

Félicitation à Polycor et à toute son équipe!

Les gagnants nationaux des Prix Desjardins Entrepreneurs 2015 ont été dévoilés lors du Gala qui a eu lieu le 14 octobre 2015. Polycor a été nommé « Gagnant régional Est du Québec » dans la catégorie Commerce internationnal.

Résumé vidéo de l’entreprise

Polycor prend de l’expansion aux États-Unis

Le groupe Polycor, leader de la pierre naturelle, est heureux d’annoncer qu’il poursuit sa croissance avec l’acquisition d’une entreprise de la Virginie constituée d’une carrière et d’une usine de pierre à savon, un produit qui se démarque par ses propriétés uniques.

« L’acquisition de la carrière Alberene permet à Polycor de diversifier son éventail de produits et de s’imposer encore davantage dans le marché de la pierre naturelle en Amérique du Nord. Cela s’inscrit parfaitement dans notre plan de croissance et témoigne des excellent résultats obtenus par Polycor au cours des deux dernières années », affirme Patrick Pérus, chef de la direction de Polycor.

La pierre à savon est souvent utilisée pour les comptoirs. Elle est imperméable, résiste aux bactéries et supporte des températures très élevées. Ce produit est aussi de plus en plus populaire dans les projets de pierre dimensionnelle, au même titre que le granite, le calcaire et le marbre.

En pleine croissance

Polycor profite pleinement de la reprise de la construction en Amérique du Nord. En 2012, la croissance du chiffre d’affaires a excédé 25%, une hausse qui s’est maintenue à la hauteur de 10% en 2013. La prochaine année devrait confirmer cette tendance et encourage Polycor dans son plan de développement externe.

Avec l’acquisition de la carrière Alberene, le groupe Polycor compte maintenant 5 usines, plus de 25 carrières et emploie plus de 325 personnes en Amérique du Nord. Au Québec, les installations de Polycor sont situées dans les régions de Mégantic, Portneuf et Saguenay-Lac-St-Jean.

À propos de Polycor

Fondé en 1987 et ayant son siège social à Québec, Polycor fournit des produits de pierres naturelles à travers l’Amérique du Nord. Polycor transforme le granite, le marbre, le calcaire français, la pierre à savon et maintenant le verre recyclé en tranches, tuiles, mosaïques, produits d’aménagement paysager et bordures. L’entreprise produit plus de 1,5 million de pieds cubes de blocs bruts par année. www.polycor.com

Source : Polycor
Pour renseignements :
Joëlle Paquette
TACT Intelligence Conseil
Tel : 418-529-3223 poste 33
Cel : 581-308-7481
Courriel : jpaquette@tactconseil.ca

Patrick Pérus

Polycor redevient une propriété québécoise

«Il n’est pas rare d’entendre dire qu’il est difficile pour les entreprises qui ne sont pas de Montréal ou de Toronto d’attirer des capitaux américains dans leur coin de pays. Nous nous efforçons de prouver le contraire» – Le président et chef de la direction de Polycor, Patrick Pérus

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Gilbert Leduc
Le Soleil

(Québec) Ce n’est pas tous les jours que des gens d’affaires de Québec peuvent racheter leur entreprise, vendue à des Français en 2007, avec un financement de plus de 20 millions $ provenant des États-Unis.

C’est pourtant le tour de force que vient de réaliser l’équipe de direction de Polycor, une entreprise spécialisée dans l’extraction et la transformation de la pierre naturelle.

«Il n’est pas rare d’entendre dire qu’il est difficile pour les entreprises qui ne sont pas de Montréal ou de Toronto d’attirer des capitaux américains dans leur coin de pays. Nous nous efforçons de prouver le contraire», explique au Soleil le président et chef de la direction de Polycor, Patrick Pérus.

Polycor a annoncé, jeudi, que l’équipe de direction de l’entreprise de 320 employés – dont 240 s’activent au Québec – avait reçu un coup de pouce de plus de 20 millions $ pour racheter la totalité du capital de son actionnaire français – Rocamat – et pour rembourser l’investissement réalisé dans l’entreprise par le Fonds de solidarité FTQ il y a plusieurs années.
L’aide vient de PNC Mezzanine, une filiale de la banque PNC de Pittsburgh en Pennsylvanie.

Polycor n’est pas une parfaite inconnue chez nos voisins du sud. Elle y réalise 70 % de ses ventes. Des ventes qui ont totalisé 60 millions $ en 2014 au Canada et aux États-Unis. «Les Américains nous connaissent. Ils savent ce que nous faisons et ce que nous pouvons faire», souligne M. Pérus.

Fondée en 1987 par Irénée Bouchard, Charles Belzil et Jean-Nil Bouchard, Polycor avait été vendue, en 2007, à des financiers européens et pour se joindre à la famille de Rocamat, le premier producteur mondial de calcaire.

Rocamat, comme l’ensemble des entreprises françaises, traverse une période difficile en raison d’une économie européenne titubante. La compagnie a amorcé, ces derniers mois, une importante restructuration de ses affaires et a décidé, notamment, de se départir de ses actifs moins stratégiques, comme Polycor.

En 2013, Rocamat avait vendu 35 % de Polycor à l’équipe de direction de l’entreprise à Québec. Les billets verts de PNC Mezzanine permettent maintenant à l’équipe de direction de mettre la main sur l’ensemble des actifs de la compagnie qui redevient une propriété québécoise.

Croissance de 10 % par an

Pour Patrick Pérus, les astres sont parfaitement alignés pour permettre à Polycor de poursuivre son ascension. Depuis 2011, elle a enregistré une croissance annuelle de plus de 10 % de son chiffre d’affaires. Une performance qui devrait être égalée, selon lui, en 2015 et en 2016.

«Toutes les raisons sont permises pour être optimistes avec la reprise du marché américain – la principale destination de nos produits – la baisse du dollar qui nous rend plus compétitif, la chute du prix du pétrole et les récentes acquisitions que nous avons réalisées, notamment celle d’une carrière et d’une usine de pierre à savon en Virginie. Nous sommes d’ailleurs en mode acquisition. Nous évoluons dans une industrie très fragmentée et des opportunités se présentent à nous fréquemment.»

Possédant 25 carrières et des usines au Canada et aux États-Unis, Polycor transforme le granit, le marbre, le calcaire, la pierre à savon et le verre recyclé en tranches, en tuiles, en mosaïques, en bordures et en produits d’aménagement paysager. Elle produit plus 1,5 million de pieds cubes de blocs bruts par année.

Son marché principal est celui de la construction. Polycor ne vend pas directement aux consommateurs, mais aux fabricants de comptoirs de cuisine par exemple. «Dans une maison sur 20 dans l’est du Canada et le nord-est des États-Unis, le comptoir de cuisine est fabriqué avec de la pierre naturelle Polycor.»

Lien vers l’original

Duchesne Mégantic

Duchesne Lac‑Mégantic : Unique au monde dans la taille de pierre de grande dimension!

(SHERBROOKE) L’entreprise Duchesne Lac‑Mégantic annonce le démarrage d’une entreprise de fabrication de produits de pierres naturelles. Ce projet représente un investissement de plus de cinq millions $ pour l’entreprise.

Il permettra aussi la création d’une dizaine d’emplois.

Le projet vise la construction d’un bâtiment et l’acquisition d’équipements spécialisés pour la fabrication de produits architecturaux, commémoratifs et artistiques faits de pierres naturelles, telles que le granite et le marbre.

L’entreprise prévoit notamment faire la distribution de tranches de pierre destinées aux fabricants de comptoirs du Québec, ainsi que la distribution commerciale de produits de pierres naturelles sur le marché nord-américain, lit-on dans un communiqué.

Le ministre délégué au Développement économique régional, Jean-Denis Girard, accompagné de l’adjoint parlementaire du ministre responsable de la région de l’Estrie (volet relance de Mégantic) et député de Mégantic, Ghislain Bolduc, a confirmé jeudi l’attribution d’un prêt de 600 000 $ à Duchesne Lac‑Mégantic, par l’entremise du Fonds d’aide à l’économie de Lac-Mégantic.

Le ministre a également annoncé, au nom du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, un prêt d’un million $ accordé par Investissement Québec pour la réalisation de ce projet.

Source : Claude Plante La Tribune

Entente de partenariat sur le projet Le Colibri

Rhône-Alpes, le 5 décembre 2014 – La Ville de Lac-Mégantic et le Pôle Innovations Constructives, situé dans la région de Rhône-Alpes, en France, ont signé une charte de partenariat sur le projet de construction d’un bâtiment modèle en développement durable, au centre-ville de Lac-Mégantic.

Signature du projet ColibriLe projet, baptisé Le Colibri, doit voir le jour sur le terrain de l’ancienne capitainerie, près de la marina, où était situé le restaurant Citron vert avant la tragédie de l’été 2013. Ce bâtiment a dû être rapidement démoli après la catastrophe, en raison de la contamination importante par le pétrole.

L’entente de partenariat a été signée par la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche, et le président du Pôle Innovations Constructives (PIC), Jacques Lauvin, lors d’une rencontre réunissant les entreprises et acteurs partenaires du projet réunis à la Cité de l’environnement, à Saint Priest en France. Le Colibri, nommé en l’honneur d’une fable sur la contribution que chacun peut apporter à la suite d’un sinistre, est appelé à devenir un symbole de la relation unissant Lac-Mégantic et la région de Nord Isère depuis plusieurs années. Le bâtiment doit intégrer plusieurs approches et technologies de constructions durables; la mission de PIC est effectivement de favoriser le développement des compétences en cette matière dans la grande région de Rhône-Alpes. La suite…